I hate boys! I hate booooys! I hate boooooooooooooooooooooys..

Avec Connard, c'est peut-être fini. Mais, parce qu'il ya toujours un mais, sait-on jamais, parce que comme l'amie Morcheeba le dit si bien: "Everybody loves a loser". Non, c'est pas parce qu'on parle de losers qu'on ne va s'abstenir d'aller sur le myspace des quatres fashion girls parisiennes que Motorola aime. Hein.